Réserver avec l'Office
de Tourisme
Une question ?

appelez-nous au 02 97 847 800

Caudan

Centre ville de Caudan

Du breton Kaodan, dérivé d'un nom de personne ou de saint.

Caudan est une des plus anciennes paroisses du Morbihan. Au 19e siècle, un quartier ouvrier se développe, face à Lorient, autour des chantiers navals. L'opposition entre ce quartier suburbain et le reste de la commune, demeuré rural, aboutit à la partition de 1909 qui donne naissance à Lanester (7729 Caudanais deviennent Lanestériens).
En août 1944, les combats détruisent l'église et une grande partie du bourg. C'est à Caudan que, le 10 mai 1945, le général Fahrmbacher présentera la reddition des troupes allemandes.
A partir des années 1960, la ville va connaître un véritable essor dû notamment à l'implantation de 350 entreprises et 5 000 emplois sur son territoire.
Caudan bénéficie aussi d'un cadre verdoyant avec ses sentiers de randonnées qui sillonnent la campagne et son plan d'eau.

A Voir : 

  • Chapelle du Trescouët (12e siècle) : la chapelle est vendue comme bien national durant la Révolution. Le recteur de Caudan l'achète au 19e siècle et elle sert d'église paroissiale durant la poche de Lorient.
  • Calvaire du 16e siècle : une épidémie de peste touche la région. Ce calvaire est dressé près du village de Scouhel pour marquer la limite de la progression de ce fléau.
  • Menhir de la reddition : l'inscription gravée sur le monument érigé dès octobre 1945 rappelle la cérémonie officielle de reddition à Caudan de la poche de Lorient, en application de la capitulation signée deux jours plus tôt par les allemand à Etel.
  • Manoir de Keraude (16e siècle) : le manoir et ses dépendances sont vendus en 1794 comme bien national à Joseph Duc, surnommé "sans culotte Montagne".
  • Le parc du château du diable : laissé à l'abandon après l'ouragan de 1987, le parc est peuplé d'espèces végétales rares mises en valeur à la fin des années 1990, lorsqu'il a été acquis par le Conseil Général.
  • Plan d'eau de Kergoff : possibilité de louer des barques et pédalos, sauf quand le plan d'eau est envasé.

A Vivre :

  • La braderie, organisée en avril et en octobre.
  • Les pardons et fêtes : le premier et troisième dimanche d'août ont lieu respectivement les pardons de la chapelle de Trescouët et de Nelhouët.
  • Saint-Sylvestre : un grand fest-noz a lieu tous les 31 décembre dans la grande salle de Kergoff pour fêter la nouvelle année.

Vous êtes séduits ? Trouvez votre hébergement à Caudan.

Vous recherchez un commerce ou un service ?