Mon Festival Interceltique
intergénérationnel à Lorient Bretagne Sud

Chaque année depuis presque un demi-siècle, début août, Lorient se transforme. Et cette ville de bord de mer devient tout un monde !…

Festival Interceltique de Lorient, la Grande Parade
© Michel_RENAC- Festival Interceltique de Lorient, la Grande Parade

Un tour du monde
sur les quais

Pendant le Festival Interceltique de Lorient, plus de 750 000 personnes se retrouvent autour d’un héritage commun. En se baladant dans le centre-ville, on peut entendre de l’anglais, du gaélique, du gallois, de l’espagnol qui se mélangent dans une drôle de cacophonie. Il y en a qui viennent de très loin, comme les Acadiens, et il y a aussi ceux qui sont toujours là. Ils étaient là avant le Festival Interceltique de Lorient ; ils seront là après.

Nés avec le Festival Interceltique

Famille en costume traditionnel lorientais.

Les locaux, surtout ceux nés au Pays de Lorient, ont grandi avec le festival. Ils y allaient enfants, serrant fort la main de leurs parents pour ne pas les perdre dans la foule. Ils ont continué d’y aller adolescents, cette fois faisant tout leur possible pour semer les parents et faire la fête avec leurs amis.

Festival Interceltique de Lorient, juste avant le défilé
Nuit Interceltique au Festival Interceltique de Lorient.
© Michel_RENAC- Nuit Interceltique au Festival Interceltique de Lorient.

Certains, curieux de voir l’envers du décor, deviennent bénévoles. Le travail est rythmé, que ce soit derrière le bar ou autre part : heureusement, les jeunes peuvent s’appuyer sur les moins jeunes. Ceux-là travaillent depuis des années, ils connaissent bien les rouages du festival. Ces bénévoles sont l’âme du Festival Interceltique de Lorient. Car bien plus qu’un simple festival, le Festival Interceltique de Lorient est devenu une institution, un rite de passage, où le savoir se transmet des anciens aux jeunes. Que ce soit dans les coulisses ou bien sur le devant de la scène, le partage est une valeur centrale.

Le partage, l’ADN du Festival

Le festival, c’est une grande réunion de famille. C’est une fête qui se veut ouverte, qui a pour but aussi de faire découvrir les cultures celtes aux nombreux touristes. Les musiciens et les danseurs se promènent dans leurs costumes, velours, soies et broderies qui attirent les regards. À chaque pays, à chaque région, son style vestimentaire que les plus initiés savent reconnaître. Il y a la coiffe bigoudène, le kilt écossais…

Danses bretonnes au Festival Interceltique de Lorient.
© Michel Le Tenier. Danses bretonnes au Festival Interceltique de Lorient.

Avant la Grande Parade et autres représentations, on peut apercevoir une mère qui réajuste la coiffe de sa fille. Pas toujours facile de défiler en costume quand le soleil tape sur la ville et que la chaleur se fait sentir, mais cela fait partie du jeu ! Dans la salle Carnot, un père apprend à sa fille une danse bretonne. D’ailleurs, beaucoup de débutants s’y essaient, et s’ils n’arrivent pas toujours à enchaîner les pas, ils passent forcément un bon moment. C’est là que réside l’esprit du Festival Interceltique de Lorient, entre les parades aux chorégraphies millimétrées qui nous font rêver et les pas hésitants des débutants, dans la volonté de partager, de transmettre, d’apprendre, de célébrer cette culture à laquelle nous sommes si attachés.

Danse bretonne en famille dans un fest-noz à Lorient.
© Michel_RENAC. Danse bretonne en famille dans un fest-noz à Lorient.
  • partager