La presqu’île de Gâvres avec sa petite mer est LE SPOT de Lorient Bretagne Sud pour ramasser les coques, les bigorneaux, les couteaux, crevettes, étrilles, crabes ou tout simplement observer avec bonheur tout ce petit monde qui crépite.

Gâvres paradis des pêcheurs à pied

Qui dit presqu’île, dit trouver des coquillages des 2 côtés. 

Côté océan Atlantique, c’est un paysage de rochers de la pointe des Saisies à Porh Guer. Ici les bigorneaux, crabes, étrilles, crevettes se cachent sous les algues et dans les flaques d’eau en attendant que la marée montante les recouvrent. Un peu plus loin sur la presqu’île ce sont des palourdes, praires, tellines que l’on peut trouver à marée très basse.

Et côté petite mer, là, c’est le paradis de la coque aussi appelée ici “rigadeau”.

famille-pêche à pied-presqu'île-gâvres-cath-lebail.jpeg
famille-pêche à pied-presqu'île-gâvres-cath-lebail.jpeg
pêche à pied coques et birgorneaux sur la presqu'île de Gâvres
©Cath LE BAIL - coques et bogorneaux - pêche à pied à Gâvres

La grande marée a la cote !

 Avec un coefficient + de 100, entre midi et 14h, c’est à ce moment-là qu’elle est basse.

La marée est basse…  ok,  et voilà que 6 heures plus tard elle est haute… et c’est comme ça tous les jours !

Mais une marée de 80 tient bien ses promesses aussi, il y a de quoi se faire plaisir toute l’année, et c’est gratuit !

Pas obligé de pêcher,  juste observer la faune et la flore me remplit d’émotions… c’est beau été comme hiver !

Une nurserie surprenante !

La petite mer de Gâvres est un espace entre terre et océan où de très nombreuses espèces (crabes, bigorneaux, coquillages, crevettes, poissons…)  y trouvent la nourriture et aussi un espace au calme pour se reproduire.

A marée haute, ce petit monde aquatique vit, se nourrit de plancton ou de plus petit que soi. A marée descendante, tous aux abris, à chacun sa cachette : les poissons quittent l’endroit pour la mer et reviendront avec la marée montante, les crabes et bigorneaux se cachent sous les algues ou entre les rochers, les crevettes dans les flaques d’eau, les coquillages s’enfouissent sous le sable..

Aigrettes et oiseaux marins de la petite mer de Gâvres
©Emmanuel Lemée - Aigrettes et oiseaux marins de la petite mer de Gâvres
pignée de coques palourdes péchées à riantec
©X.DUBOIS - pêche de coques palourdes à Riantec

Quels sont les coquillages que l’on trouve ici ?

D’abord les vedettes : les coques (rigadeaux pour les intimes !) naissent et grandissent ici sans compter dans les gravières, dans le sable et dans la vase.

Puis viennent les palourdes, les tellines, les pieds de couteaux, quelques huîtres, vernis et des bigorneaux. Le respect du milieu naturel : remettre en place des pierres retournées,  reboucher les trous, ne pas dégrader ce milieu naturel sensible.

Quelle tenue mettre ?

Munissez-vous de bottes, ou de chaussures fermées, d’un vêtement approprié à la saison, d’un chapeau et crème solaire, une bouteille d’eau à boire, d’un seau, d’un couteau à huître pour la dégustation sur place. Si quelques gouttes se pointent, n’oubliez-pas votre ciré !

Donc résumons :

1- consulter la météo

2- regarder les horaires de marées

2- mettre la tenue idéale 

3- prendre le téléphone portable chargé et noter le N° d’urgence en mer, le 196. 

4- regarder la législation tailles et quantités.

5- s’équiper d’un panier, cuillère, et autres engins de cueillette autorisés

6- se redresser pour faire du bien à son dos et s’hydrater…

Sans oublier de respecter le milieu naturel : remettre en place des pierres retournées,  reboucher les trous, ne pas dégrader ce milieu naturel sensible.

  • partager