Le Musée de la Marine à Port-Louis Lorient Bretagne Sud

Le musée national de la Marine est abrité dans la citadelle de Port-Louis

Au sein de la Citadelle de Port-Louis, située sur l’Atlantique à l’entrée du goulet qui commande le port de Lorient, offrant un panorama grandiose sur l’Île de Groix et sur la rade de Lorient, le musée de la Marine retrace plusieurs siècles d’histoire navale.

Cette forteresse abrite également également le musée de la Compagnie des Indes, dont les collections évoquent la richesse des échanges avec l’Orient, prolongeant ainsi le voyage.

Les salles du Musée national de la Marine entraînent les visiteurs dans le sillage des sauveteurs en mer puis la visite se poursuit sur l’histoire du commerce lointain et présente également l’archéologie sous-marine : canons, sextants, porcelaines, et autres objets fabuleux jalonnent le parcours. Suivez le guide !

L’épopée du sauvetage en mer

Les collections du Musée de la Marine s’étendent dans une partie des salles qui bordent la place d’armes.

La première partie est consacrée à l’épopée du sauvetage en mer. Elle raconte le quotidien des gens de mer qui risquent leur vie pour sauver celle des autres, à l’aide d’une collection unique d’objets anciens, de maquettes de navires et de témoignages sonores et vidéos. Le canot de Philippe de Kerhallet, construit au XIXe siècle au Havre et restauré à la fin des années soixante dix, est un exemple de ce patrimoine exceptionnel.

, Bateau de pêche musée de la marine, Port-Louis
© Xavier DUBOIS. Bateau de pêche musée de la marine, Port-Louis.
Citadelle de Port-Louis, musée de la marine, Port-Louis
© Xavier DUBOIS. Citadelle de Port-Louis, musée de la marine, Port-Louis.

Sur les routes de l’extrême-Orient

La seconde partie transporte le visiteur sur les routes maritimes d’Extrême-Orient. Le parcours de visite débute par l’évocation des routes commerciales par le biais d’instruments de navigation anciens et d’une partie des maquettes de la collection de l’amiral François-Edmond Pâris, puis l’archéologie sous-marine est abordée grâce aux objets issus des fouilles de l’épave du Mauritius, navire hollandais qui a fait naufrage au large du Gabon en 1609.

Fouille d’épaves et archéologie sous-marine

La dernière partie consacrée à la fouille d’épaves retrouvées en mer de Chine et en mer des Philippines, présente une collection conséquente de porcelaines.

Canons musée de la marine, Port-Louis
© Xavier DUBOIS. Canons musée de la marine, Port-Louis.
  • partager