Le phare de Pen Men à l'île de Groix

Repère des marins ...
et des randonneurs

Du haut de ses 27 mètres, ce phare est le plus puissant du Morbihan avec une portée de 29 milles soit environ 54 km. Il est automatisé mais toujours gardienné. Les marins ont hâte de le retrouver car il signale le retour au foyer.

Point de repère pour les randonneurs qui s’engagent sur le sentier de la réserve naturelle de l‘île de Groix, il est situé à l’extrémité de la côte plein ouest. Il se dresse fièrement au milieu de la lande vagabonde et de la bruyère.

Coucher de soleil sur la route du phare de Pen Men à Groix.

Le phare le plus puissant du Morbihan

Phare et maison de Pen Men, à l'île de Groix.

Construit en 1836, mis en service en 1839, ce repère de marin est un élément emblématique de l’île. La volonté d’établir un phare sur l’île de Groix date de la création du port et de la ville de Lorient. Un premier projet est proposé par le ministre de la Marine Thévenard en 1791. Le chantier commence en 1794 après bien des difficultés avec dans un premier temps une construction qui s’effondre.

En 1829, la commission des phares approuve la construction d’un édifice à 200 mètres des ruines du premier projet. En 1835, les travaux redémarrent. En 1839, il est allumé. Il veille depuis sur tous les marins qui naviguent dans les eaux de Lorient Bretagne Sud.

Bon à savoir : En saison, il est possible de visiter le phare de Pen Men avec la Maison de la Réserve naturelle (02 97 86 55 97) ou avec l’association Saint-Gunthiern (02 97 86 54 84).

 

Le phare rayé noir et blanc de Pen Men à l'île de Groix.
  • partager