Repère des marins ...
et des randonneurs

Du haut de ses 27 mètres, ce phare est le plus puissant du Morbihan avec une portée de 29 milles soit environ 54 km. Il est automatisé mais toujours gardienné. Les marins ont hâte de le retrouver car il signale le retour au foyer.

Point de repère pour les randonneurs qui s’engagent sur le sentier de la réserve naturelle de l‘île de Groix, il est situé à l’extrémité de la côte plein ouest. Il se dresse fièrement au milieu de la lande vagabonde et de la bruyère.

Coucher de soleil sur la route du phare de Pen Men à Groix.

Le phare le plus puissant du Morbihan

Phare et maison de Pen Men, à l'île de Groix.

Depuis le 31 décembre 2015, le phare de Pen Men est répertorié à l’inventaire des monuments historiques. C’est le plus puissant du Morbihan ; il a une portée de 54 km ! Aujourd’hui, il est automatisé, mais il reste gardienné.

Sa construction a débuté en 1835, et s’est terminée en 1839. En 1896-1897, une usine à gaz d’huile est installée à l’Ouest du phare, dans de nouveaux locaux, en remplacement de l’huile minérale utilisée depuis 1875. L’optique est alors changée par réutilisation d’éléments de l’optique du phare de Cordouan (à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde). Une cuve à mercure est installée et le phare fonctionne alors au gaz d’huile comprimé. La salle des machines actuelle est construite en 1949, accolée au soubassement carré du phare, et conserve le même style de construction.

En 1927, le bâtiment de la sirène de brume est construit au bord de la falaise. Il est relié à la salle des machines du phare par un tuyau conduisant l’air comprimé.

La première optique date de 1839, la seconde de 1897, un feu au gaz d’huile est installé en 1903, et une cuve à mercure en 1897. Le brûleur à incandescence est renforcé par du pétrole en 1903.

© LEZBROZ - ile de Groix - phare de Pen Men - DSC_8968
© Thomas DEREGNIEAUX. Balade au vélo sur l'île de Groix, vers le pahre de Pen Men
  • partager: