L'ancienne base de sous-marins à Lorient Bretagne Sud

Visitez l'ancienne base de sous-marins et le bloc K3
à Lorient

C’est l’une des visites les plus impressionnantes que vous pourrez faire à Lorient. Plongez dans l’histoire du 20e siècle et de la Seconde Guerre mondiale en visitant ce complexe militaire de bunkers construit par l’armée allemande. La base des sous-marins de Lorient La Base a d’ailleurs reçu le label Patrimoine du 20e siècle !

Avant d’effectuer la visite guidée, commencez d’abord par vous promener autour de l’édifice. Vous prendrez ainsi conscience de la stature de cet imposant mastodonte de béton armé, composé de trois blocs (K1, K2 et K3). Ils occupent d’ailleurs 26 hectares à eux seuls !

Le saviez-vous ? Lorient La Base est une base de sous-marins, et non pas une base sous-marine ! Elle est bien au-dessus de l'eau, sur terre. 😉

Lorient La Base, le quai vers le K3.

Tranquil-zen

Pensez à réserver votre visite en ligne ! Le nombre de places par visite est limité. La visite se fait en majeure partie à pied. La visite du blockhaus K3 dure environ 1h. Elles ont lieu tous les jours en saison.

En période de vacances scolaires, les horaires et les jours de visite sont aménagés.

Un voyage dans le temps, au cœur de la guerre à Lorient

La base de sous-marins de Lorient La Base (Morbihan) vue de la mer
La base de sous-marins de Lorient La Base (Morbihan) vue de la mer - ©Lezbroz - LBST
Couple à Lorient la base, devant le pôle course au large (Morbihan)
Couple à Lorient la base, devant le pôle course au large (Morbihan) - ©Tony Esnault - LBST

Un lieu chargé d'histoire...

Construite par les l’armée allemande en 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale, cet ensemble de bunkers a servi à abriter à Lorient leurs sous-marins (les U-Boot) pendant la bataille de l’Atlantique. La base de sous-marins de Lorient est alors au cœur du conflit militaire de 1939-1945. Les 3 blocs que composent La Base sont construits en à peine 3 ans, les uns après les autres. Elle sera d’ailleurs bombardée à plusieurs reprises par les Alliés afin de libérer Lorient de l’occupant allemand.

Dès la Libération en 1945, la base de sous-marins fut utilisée par la Marine française. Ce sont les forces sous-marines françaises qui abritent leurs engins de guerre dans les blockhaus. D’ailleurs, vous pourrez visiter l’intérieur d’un vrai sous-marin ayant servi pendant la Guerre Froide : le sous-marin Flore S645 ! La Marine quitte les lieux en 1997. C’est alors que débute la réflexion au sujet de sa reconversion de ce site militaire. Que faire du million de mètres cubes de béton que composent La Base ?

Et tourné vers le futur !

A partir des années 2000, l’ancienne base militaire de Lorient est reconvertie avec succès. C’est désormais un très important pôle économique, touristique et nautique où prennent place la Cité de la Voile Eric Tabarly, le Sous-marin Flore et son musée, le musée sous-marin du Pays de Lorient, le pôle Course au large, des salles de concerts de musiques actuelles comme l’Hydrophone… Cette multitude de choses à faire et à visiter font aujourd’hui de Lorient La Base un incontournable de Lorient Bretagne Sud, pour les personnes qui font du tourisme comme pour les locaux.

Une visite guidée pour découvrir
un lieu exceptionnel

Avec un(e) guide-conférencier, explorez la plus importante des bases de sous-marins construites par l’armée allemande pendant la guerre de 1939-1945. Vous découvrez Lorient et sa rade, lieux stratégiques de la bataille de l’Atlantique. La construction, le fonctionnement et l’histoire de cette base militaire et de la ville de Lorient pendant la Seconde Guerre mondiale n’auront plus de secrets pour vous. 

Vous entrez dans le bloc K3, le plus grand des bunkers et découvrez ses entrailles : des alvéoles où logeaient les sous-marins, les couloirs où l’on organisait toute cette machinerie de guerre, jusqu’à la chambre d’éclatement et le toit du blockhaus. Un immanquable lorsque vous visitez Lorient Bretagne Sud !

Bon à savoir : pour accéder au toit et aux étages supérieurs du K3, vous devez emprunter un long escalier un peu abrupte. Si vous ne souhaitez pas monter, vous pouvez patienter en bas, durant les minutes restantes de visite.

  • partager: