Plaisir d'une
balade arborée

Venez découvrir les nombreux parcs et jardins de Lorient. Ces coins de verdure sont entretenus par les services de la Ville ou de Lorient Agglomération dans le plus grand respect de l’environnement. Laissez-vous porter par le plaisir de la balade et de la contemplation de la nature !

Les Jardins à la Française autour de l'Hôtel Gabriel dans l'Enclos du Port à Lorient.

A retrouver dans l'Enclos du Port

Les jardins à la Française de l’Hôtel Gabriel, qui datent du XVIIIe siècle (époque Compagnie des Indes).

Le Parc Jules Ferry

Grand espace de plus d’un hectare et demi, le parc Jules Ferry est un lieu de rencontre, de pique-nique, de passage, situé en coeur de ville et tout près de l’avant-port.

Il abrite chaque année des événements, comme la fête foraine sur la période de Noël et en août, ainsi que le fameux Festival Interceltique de Lorient.

Ce parc a bénéficié de grands travaux de réaménagement depuis 2016. Il offre aujourd’hui de superbes espaces de verdures caractérisés par leur esthétique et des équipements modernes : nombreux bancs, chaises longues en bois, chaises métalliques extérieures pour pique-niquer, jeux pour enfants…

Dernière nouveauté en date, le grand toboggan de 7 mètres de haut, il convient parfaitement aux enfants les plus courageux !

A la belle saison, la Ville de Lorient convie les associations à y proposer des activités et animations le samedi après-midi.

Pièce maîtresse du parc, le miroir d’eau est un endroit très apprécié des habitants et se fond parfaitement dans le décor du parc.

Le Parc Jules Ferry dans le centre-ville de Lorient.
©Josyane GRAND-COLAS - VILLE DE LORIENT - Le Parc Jules Ferry dans le centre-ville de Lorient.
Le miroir d'eau du Parc Jules Ferry dans le centre-ville de Lorient.
©Josyane GRAND-COLAS - VILLE DE LORIENT - Le miroir d'eau du Parc Jules Ferry dans le centre-ville de Lorient.

Le jardin Chevassu

©Catherine LE BAIL - Le jardin Chevassu à Lorient.

Ancienne propriété de Victor Chevassu, ce jardin de 2,5 hectares a été racheté par la Ville de Lorient en 1973. Inauguré en 1976, le parc est un véritable poumon vert de la ville.

Des petits ruisseaux se jettent dans deux étangs au pied d’une cascade. Les nombreux oiseaux et poissons vous plongeront dans une atmosphère tropicale des plus surprenantes.

Le jardin rassemble de nombreuses espèces d’arbres caractéristiques de notre région : vieux chênes et marronniers d’avant-guerre, ou autres érables… Vous trouverez aussi des essences plus exotiques ou originales : fougères arborescentes, arbres aux caramels, arbre aux mouchoirs …

Des animaux sont à observer dans leur enclos, au sein du jardin Chevassu à Lorient.
Statue d'Auguste Brizeux dans le jardin Chevassu à Lorient.
©Catherine LE BAIL - Statue d'Auguste Brizeux dans le jardin Chevassu à Lorient.

La statue d’Auguste Brizeux

Au cœur du jardin, vous retrouverez une statue de marbre blanc, c’est celle d’Auguste Brizeux, poète romantique français du XIXème siècle, né à Lorient. Un décret impérial autorise l’ouverture d’une souscription publique destinée à faire ériger un monument en son honneur dans sa ville natale.

Réalisé par le sculpteur Pierre Ogé, cette statue était initialement prévue pour décorer le square Brizeux mais fut finalement transférée dans le jardin Chevassu.

La maison de Victor Chevassu

Horloger dans le Jura, Chevassu fit fortune dans l’industrie horlogère et acheta en 1885 une propriété en périphérie d’Hennebont pour se consacrer à son nouveau passe-temps : la botanique.

Plus tard, en 1920, c’est son fils, Victor, qui achète un domaine sur une ancienne carrière de granit et de schistes désaffectées à Lorient. C’est ici qu’il va laisser libre son imagination et créer le jardin Chevassu en y acclimatant des touches exotiques. Sa maison est située elle aussi au cœur du jardin et a connu quelques travaux de rénovation, dont les derniers datent de septembre 2017 (un des murs de la maison menaçait de s’effondrer).

Les jardins de l’Hôtel Gabriel

Au XVIIIème siècle, le contrôleur général des finances de l’époque, Philibert Orry, donne l’ordre de regrouper à Lorient toutes les activités de la Compagnie des Indes. De grands étals de produits ramenés de pays lointains par les navires de la Compagnie font alors leur apparition et seront mis en valeur entre 1740 et 1742 par Gervais et Guillois sur des plans de Jacques V Gabriel, architecte en personne de Louis XV.

De grands jardins à la française témoignent des goûts luxueux de l’Ancien Régime.  Les buis taillés, des arbres taillés le long des allées, les lumières et les ombres nous surprennent au fil de la promenade.

Les jardins à la française autour de l'Hôtel Gabriel dans l'Enclos du Port à Lorient.
© Emmanuel LEMEE. Les jardins à la française autour de l'Hôtel Gabriel dans l'Enclos du Port à Lorient.
En courant, en marchant, en pédalant, empruntez le chemin le long des deux étangs du Ter.
©Catherine LE BAIL - En courant, en marchant, en pédalant, empruntez le chemin le long des deux étangs du Ter.

Les rives du Ter

A cheval sur les communes de Lorient, Larmor-Plage et Plœmeur, les rives des deux étangs du Ter constituent, été comme hiver, le paradis des promeneurs (même avec une poussette), joggeurs et cyclistes (rive gauche uniquement pour les vélos).

Cet espace naturel de 90 hectares, situé à deux pas de la ville, constitue un magnifique lieu de balade. Il est riche en faune et flore. 8 kilomètres de sentiers pédestres permettent de faire le tour des deux étangs (l’étang de Kermélo côté Lorient et l’étang de Saint-Mathurin côté Plœmeur).

Une grande aire de jeux accueille les enfants du côté de l’étang de Saint-Mathurin. Le centre nautique de la Ville de Lorient est lui situé au bord de l’étang de Kermélo, tout comme l’auberge de jeunesse de Lorient.

 
 

Le mail du Faouëdic

Situé dans le prolongement du Grand Théâtre, cette grande voie piétonne est caractérisée par de grands palmiers, dont les deux palmiers du Chili mesurant 8 mètres de haut datant du XIXème siècle, rappelant eux aussi cette fameuse Compagnie des Indes. Ce mail est très prisé des pique-niqueurs et des boulistes dès que les premiers rayons de soleil font leur apparition.

Les deux palmiers du Chili, vieux de 150 ans, dans le jardin du Grand Théâtre à Lorient.
©Emmanuel LEMEE - Les deux palmiers du Chili, vieux de 150 ans, dans le jardin du Grand Théâtre à Lorient.

Les rives du Scorff

Depuis l’hôpital du Scorff jusqu’à Trefaven et la Parc du Bois du Château, un cheminement le long du Scorff s’offre aux promeneurs adeptes des déplacements doux (à pied, à vélo, en trottinette, en skate…). Bancs et chaises longues en bois invitent à la pause pique-nique contemplative. A Trefaven, au bout de la promenade, un parcours sportif invite à l’exercice physique !

Les bords du Scorff à Lorient.
©Xavier DUBOIS. Les bords du Scorff à Lorient.

Et aussi…

Le parc du Bois du Château

Le parc du Bois du Château domine le Scorff au Nord de Lorient. Il s’étend sur 10 hectares et a été aménagé et planté en 1970 en parallèle de la construction du quartier du Bois du Château. Il est doté de nombreux grands arbres. Un jardin partagé y est également aménagé, invitant ceux qui le souhaitent à cueillir les légumes qui y poussent. Le parc du Bois-du-Château est aussi doté d’un étang, parcouru par des canards. Une belle aire de jeux rend la balade encore plus ludique avec les enfants. Quel plaisir de voir les bambins escalader la grande araignée ! Le parc peut aussi se parcourir à vélo. Rouler sur les bosses de bitume en enchante plus d’un !

Le square Brizeux

Plus vieux jardin de Lorient, le square Brizeux est situé à quelques minutes du centre-ville et a été totalement rénové en 2011.

Aujourd’hui, les enfants peuvent profiter d’un espace qui leur est dédié avec des jeux, tables de pique-nique et grandes pelouses. Le square est caractérisé par son grand éléphant qui rappelle la Compagnie des Indes, ainsi que le mobilier aux allures tropicales.

Le parc du Venzu

Peu connu, ce parc lorientais mérite pourtant le détour ! Il a pu être créé en 2012 suite à la rénovation urbaine intervenue sur le quartier de Kervénanec. Arboré, on y trouve de vieux chênes et une collection de fougères. Une passerelle longue de 25 mètres offre une très belle vue sur le vallon. Une aire de jeux dotée d’une tyrolienne en fait l’un des endroits à conseiller pour une balade avec les enfants !

  • partager