La réserve, les marais de Pen Mané à Locmiquélic

Un espace naturel remarquable

Envie d’une balade nature au bord de l’eau ?

A Locmiquélic, le marais de Pen Mané (“la tête de la montagne” en breton) est une réserve naturelle de 65 hectares, qui attire de nombreuses espèces d’oiseaux d’intérêt patrimonial, et favorise la présence de plantes.

470 espèces végétales et 150 espèces d’oiseaux

Propriété de la Région Bretagne, ce site naturel est géré par le Conservatoire du Littoral. Le marais abrite aujourd’hui 470 espèces végétales et 150 à 200 espèces d’oiseaux ! Il est notamment le refuge du phragmite aquatique.

Le marais joue un rôle essentiel pour l’accueil des oiseaux aquatiques dans la rade de Lorient. Quand certains viennent s’y reproduire et passent le reste de l’année au sud (et notamment en Afrique), d’autres viennent passer l’hiver ici (et l’été au Nord de l’Europe).

Locmiquélic, réserve de Pen Mané
© Emmanuel LEMEE . Locmiquélic, enfants à l'observatoire d'oiseaux à la réserve de Pen Mané
Locmiquélic, panneau d'information à la réserve de Pen Mané
©E. LEMEE. Locmiquélic, panneau d'information à la réserve de Pen Mané

Un site naturel idéal pour la balade

Le site est idéal pour une balade très “nature”. Vous y trouverez une plate-forme d’observation équipée de deux tables de lecture du paysage, pour comprendre les milieux naturels et l’histoire du site. Un sentier et une plateforme d’observation sont également accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

Locmiquélic, sur les chemins du marais de Pen Mané
©Cath LE BAIL. Locmiquélic, sur les chemins du marais de Pen Mané
Locmiquélic, couple observant les oiseaux avec des jumelles à la réserve de Pen Mané
©E. LEMEE. Locmiquélic, couple observant les oiseaux avec des jumelles à la réserve de Pen Mané

Grâce au travail conjoint mené par Bretagne Vivante, Lorient Agglomération et le Conservatoire du Littoral, vous pouvez également emprunter deux boucles supplémentaires, afin de découvrir la faune et la flore, via des observatoires équipés de panneaux d’interprétation.

Le marais étant ceinturé de digues, vous pourrez y approcher d’assez près les oiseaux pour bien les observer, sans pour autant provoquer leur envol. Faire le tour du marais prend environ une heure (3 km).

  • partager