La Dolce vita Bretonne !

La vie à la lorientaise, comment l’expliquer… Ce serait comme une sorte d’art de vivre indéfinissable, notre dolce vita à nous, on pourrait dire… 

La vie à la lorientaise, ça ne s’explique pas, ça se vit !

La vie à la lorientaise, ça ne s’explique pas, ça se vit ! C’est déjeuner en terrasse les yeux dans l’océan, c’est aller au marché en vélo le long d’une voie verte, c’est avoir toujours un sac de plage à portée de main – « au cas où », et le « cas où », c’est tout le temps ici ! -, c’est terminer sa journée de travail les pieds dans le sable, c’est transformer n’importe quel pique-nique en un dîner 3 étoiles, c’est nager au coucher du soleil, et rentrer tard, mais pas trop, y a école demain, quand même…

Si nous vivons ici, c’est parce que notre territoire nous enchante, qu’il nous inspire une multitude d’envies et de petits bonheurs, chaque jour. Le surf et le paddle le week-end et à tous les âges, le longe-côte tous les jours de l’année pour plus téméraires, les footings sur les chemins de randonnée, les balades du dimanche sur les jetées, le yoga face à l’île de Groix, les plages comme aires de jeux grandioses pour les plus jeunes, et le chocolat chaud ou mojito selon l’humeur et la météo.

Et aussi…

Vivre à la lorientaise, c’est aimer la nature et les plaisirs simples, c’est mettre les loisirs au cœur de sa vie, c’est apprendre et se dépasser à tout âge, c’est vivre au rythme des saisons… Notre art de vivre, c’est prendre le temps, pour son entourage et pour soi. Le temps et les éléments, oui, c’est cela notre dolce vita.  

Admirer la mer sur les falaises de l'île de Groix
©Lezbroz-LBST- Admirer la mer sur les falaises de l’île de Groix

Jérémy Morel, retour aux sources

Stade du Moustoir à Lorient

Depuis le début de la saison, le défenseur Jérémy Morel a retrouvé le FCL – le club qui l’a formé – après une carrière aux couleurs de l’Olympique de Marseille, de l’Olympique lyonnais ou du Stade Rennais. En revenant à Lorient, au-delà de la pelouse du Moustoir, Jérémy Morel a retrouvé la nature qui a bercé sa jeunesse.

Footballeur , défenseur, Jérémy Morel

Né à Quimperlé, Jérémy Morel est ravi d’être de retour. Les choix sportifs guident, bien évidemment, mais il l’avoue volontiers : « on souhaitait vivre près de la mer, tout en étant proches de tout. Lorient est à taille humaine, c’est idéal pour ça. » Celui qui a vécu en centre-ville raconte « une vie cool, où on fait tout à pied, où on boit un verre en terrasse autour de la place Jules-Ferry. »

©Emmanuel Lemée-LBST - La Crique des amoureux à Guidel-Plages.

Dorénavant, c’est à Guidel-Plages qu’il s’est installé avec femme et enfants, pour une vie 100% nature. « Vivre ici, c’est aller à la plage comme en forêt après le boulot.» Le Finistérien avoue un petit penchant pour l’ouest et Clohars-Carnoët, avec en tête les plages de Kerou et de Bellagenet côté mer et la forêt de Toulfoën côté terre. Et pour un coup de coeur, ce sera une habitude estivale : « prendre le bateau pour traverser la Laïta et de Guidel-Plages, rejoindre Le Pouldu.»

  • partager l'article :

Dans la même catégorie

Goûter, café et gourmandises au Café Code 0 à Lorient (Morbihan)
Se régaler

Les cafés cocooning de Lorient Bretagne Sud

Retrouvez notre sélection de cafés où boire un chocolat chaud, cafés et autres boissons 100% réconfort à Lorient Bretagne Sud, en Morbihan. Coffee-shops, cafés-librairies ou lieux les pieds dans l’eau : vous n’aurez plus qu’à choisir !