Lorient, la ville aux 6 ports

Lorient et la mer, c’est une affaire de longue date… Et pour cause, même sa fondation a un lien direct avec les affaires maritimes ! Aujourd’hui, la ville est connue pour ses (désormais) 6 ports : du commerce au militaire, en passant par la pêche, la plaisance et la course au large… Découvrez l’influence que l’océan a eu, et a toujours, sur son développement.

Une ville tournée vers le commerce maritime

La rade de Lorient : place forte de la Compagnie des Indes aux XVIIe et XVIIIe siècles

C’est en 1666 que la ville de Lorient est fondée. Cet événement découle de l’installation du siège de la Compagnie française des Indes Orientales dans la rade.

L’avantage de cet emplacement ? La présence de la Citadelle de Port-Louis, fermant l’accès à la rade et protégeant la ville royale de toute menace maritime. La Compagnie fondée par Colbert, ministre de Louis XIV, avait pour but principal d’acquérir le monopole du commerce maritime avec l’Asie et de concurrencer ainsi ses homonymes anglais et néerlandais.

Vue aérienne de la citadelle de Port-Louis - ©Thibault Poriel - LBST
Vue aérienne de la citadelle de Port-Louis – ©Thibault Poriel – LBST

Le commerce maritime prend ainsi une place essentielle dans le territoire, qui voit passer de nombreuses richesses provenant d’Orient : café, thé, épices, porcelaines, soieries… Ce dynamisme est accéléré par l’installation de la Marine Royale et la création de l’arsenal dans les décennies qui suivent. C’est d’ailleurs d’ici que surgit le nom de la ville : le 1er navire construit en 1669 est nommé Soleil d’Orient. Le chantier est ensuite connu par les ouvriers par le nom du bateau et surnommé L’Orient, par contraction. Vous imaginez bien la suite… C’est la ville naissante elle-même qui prend alors le nom de l’arsenal !

L'Hôtel Gabriel dans l'Enclos du Port.
L’Hôtel Gabriel – Enclos du port – Lorient – ©Emmanuel Lemée – LBST

Au XVIIIe siècle, Lorient continue de se développer économiquement par le biais du commerce triangulaire. John Law de Lauriston fonde la Compagnie perpétuelle des Indes et fait construite à Lorient le siège des ventes. L’architecte Jacques Gabriel est alors chargé de réaménager l’espace de l’Enclos du Port. L’Hôtel Gabriel verra le jour en tant que préfecture maritime.

Pour retracer l’histoire de cette période, rendez-vous à la Citadelle de Port-Louis ! C’est ici que loge le musée d’Art et d’Histoire de la Ville de Lorient : le musée de la Compagnie des Indes. A travers une riche collection composée de maquettes, dioramas, porcelaines et autres objets venus d’ailleurs, (re)découvrez le passé maritime de la ville.

Port-Louis, musée de la Compagnie des Indes
Gravures et porcelaines, musée de la Compagnie des Indes – ©Xavier DUBOIS – LBST

Le port de pêche de Keroman : une force économique pour la ville

Le commerce maritime lorientais a toujours le vent en poupe. Et ce grâce, notamment, à la pêche !

Dans les années 1920, le port de pêche fait l’objet d’investissements financiers conséquents, visant à moderniser ses infrastructures. La pointe de Keroman se voit ainsi enrichie d’une usine frigorifique (la Glacière), un slipway, un bassin à marée, 1 800m de quais, une criée, un raccordement ferroviaire et même une aire de réparation navale. Des conserveries voient également le jour aux alentours. En bref, le port de pêche de Keroman était à la pointe de l’innovation. Ce qui lui a permis de doubler le volume de pêche en une dizaine d’années !

Débarquement de caisses de poisson sur les quais du port de pêche de Lorient.
Débarquement de caisses de poisson sur les quais du port de pêche de Lorient – © Xavier DUBOIS – LBST

Aujourd’hui, le port de pêche de Lorient est 1er en termes de valeur au niveau national et représente 12% de l’emploi local. Malgré le stand-by imposé pendant le conflit de 1939-1945, l’activité a repris de plus bel dans l’après-guerre. Faites une halte aux Halles de Merville pour en avoir un aperçu. Et, pourquoi pas, goûter les meilleurs produits locaux comme la langoustine ou le merlu !

Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez les visites de l’Espace des Sciences – Maison de la Mer pour découvrir l’importance de cette filière à Lorient. Les médiateurs vous guideront à travers le port de pêche et vous dévoileront tous ses secrets. Plusieurs visites vous sont proposées, allant du jeu de piste pour les enfants, à la visite de la criée, de l’aire de réparation navale et des docks, jusqu’à une visite de la rade. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Visite guidée du Port de pêche de Lorient avec l’Espace des Sciences – Maison de la Mer – ©LBST

Le port de commerce de Kergroise, d’intérêt national

Les activités commerciales et industrielles occupent, encore aujourd’hui, une place importante. Considéré d’intérêt national, le port de commerce de Kergroise ne cesse de se développer depuis le début du XIXe siècle. Avoisinant le port de pêche, de nombreuses activités y prennent place. Elles sont principalement orientées vers l’importation de produits pétroliers, agroalimentaires ou de matériaux de construction.

Port de commerce de Kergroise à Lorient
Port de commerce de Kergroise à Lorient – ©Lezbroz – LBST

Ce paysage industriel offre un véritable spectacle côté rive gauche : ses quatre grues bleues dessinent le skyline lorientais.

Le militaire, la plaisance et le sportif : partie intégrante de l’identité lorientaise

Lorient, un emplacement militaire de longue date

Essentiellement connue grâce à la base de sous-marins de Keroman, la vocation militaire du territoire lorientais ne date pas d’hier. L’armée royale s’y était installée au XVIIe siècle, du côté de l’Enclos du Port. Des navires notables furent construits ici, tels que la frégate Duc de Praslin au XVIIIe siècle ou La Couronne en 1861.

Suite au départ de l’armée allemande en 1945, la Marine Nationale s’empare de la base de sous-marins pour y installer ses bâtiments de combat. Et ce jusqu’en 1995.

Port et navire militaire de Lorient
Port et navire militaire de Lorient – ©Lezbroz – LBST

Cette implantation militaire se poursuit dans l’actualité. D’une part, à Ploemeur, avec la base aéronavale de Lann-Bihoué (connue pour son bagad). D’autre part, à l’embouchure du Scorff, côté Lorient comme côté Lanester, avec le port militaire et l’arsenal, qui marquent le paysage avec 2 grues, l’une bleue et l’autre rouge.

C’est à Lorient que se situe également l’état-majeur des Fusiliers Marins et Commandos, ainsi que son école de formation. Il n’est d’ailleurs pas rare d’apercevoir, le temps d’une balade sur les quais et les ports de la rade, les commandos en entraînement. D’ailleurs, l’île Saint-Michel, située au milieu de la rade, est un terrain militaire (interdite aux civils) !

Entraînement des fusiliers marins et commandos à Lorient
Entraînement des fusiliers marins et commandos à Lorient – ©Nicolas Saint-Maur – Lorient Agglomération

Lorient fait aussi la part belle au plaisir et au loisir !

Les villes situées sur le pourtour de la rade de Lorient abritent également des ports de plaisance et de passagers.

Des bateaux de plaisance prennent place dans les différents ports répartis sur la rade : de Kernevel à Port-Louis, en passant par Gâvres, Locmiquélic ou même le bassin à flot de Lorient. Profitez de votre balade sur les ports et de la mélodie qu’offrent goélands, bruits d’eau et de clapotis. D’autres navires, de croisière ou de traversée vers les îles bretonnes, de Groix et de Belle-Île, accostent à Lorient et participent à sa vie maritime.

Vue aérienne du port de Kernevel, Larmor Plage
Vue aérienne du port de Kernevel, Larmor Plage – © Thomas DEREGNIEAUX – LBST

Haut-lieu de la course au large : la Sailing Valley !

La base de sous-marins de Keroman a fait l’objet d’une reconversion totale à la fin des années 1990. Aujourd’hui, Lorient La Base est un haut lieu touristique où la navigation est mise à l’honneur !

Depuis 2008, la Cité de la Voile Eric Tabarly fait la part belle à la course au large grâce à une muséographie interactive et immersive. L’installation des teams et d’entreprises liées au nautisme dans les environs, mais surtout l’aménagement des pontons du pôle Course au large, ont amené une vraie dynamique à ce quartier. Baladez-vous sur les quais de Lorient La Base, vous serez surpris par les bateaux de course au large de dernière génération qui y prennent place : les grands trimarans Ultim de Gitana, Sodebo et Banque Populaire côtoient les IMOCA LinkedOut, Initiatives Coeur, Charal… Il n’est donc pas rare de croiser les plus grands skippers comme Franck Cammas, Thomas Ruyant ou Samantha Davies. Pendant la période estivale, profitez d’une visite guidée pour découvrir tous les secrets de ces Formule 1 des mers avec les médiateurs de la Cité de la Voile !

Vue aérienne de la base de sous-marins et de la rade de Lorient
Vue aérienne de la base de sous-marins et de la rade de Lorient (Morbihan) – ©Thibault Poriel – LBST
Trimaran Ultim Banque Populaire au pôle course au large de Lorient La Base
Trimaran Ultim Banque Populaire au pôle course au large de Lorient La Base – ©LBST

Lorient Océans : la maritimité mise à l’honneur !

Festival Lorient Océans du 7 au 10 juillet 2022
Affiche du festival Lorient Océans, du 7 au 10 juillet 2022 – ©BVC Organisation – LBST

Du 7 au 10 juillet, le festival Lorient Océans met à l’honneur la maritimité dans toute la rade, et particulièrement à Lorient La Base et au port de pêche !

Le temps d’un weekend, plongez à la découverte des choses de la mer à travers d’une riche programmation qui fera le bonheur de petits et grands. Visite de bateaux, concerts à longueur de journée, jeux gonflables pour les enfants, espaces ludiques, visites guidées du K3 et de la rade de Lorient, expositions photographiques, animations de la SNSM, de la fondation Tara Océan et de l’Espace des Sciences – Maison de la Mer, baptême de canoë

La cerise sur le gâteau ? Le concert de Grand Corps Malade au slipway, samedi 9 juillet, pour une date unique dans l’ouest de la France !

Le samedi 9 et le dimanche 10 juillet, de 12h à 14h, ne manquez pas les Parades Maritimes sur la rade de Lorient ! Les anciens gréements côtoieront les chalutiers, bateaux de course, navires militaires et même les Pen Duick d’Eric Tabarly pour vous offrir un spectacle d’1h30.

Bateau Le Marité, qui sera présent à la parade organisée dans le cadre du festival Lorient Océans – ©BVC Organisation
Le Pen Duick d'Eric Tabarly en navigation
Le Pen Duick d’Eric Tabarly en navigation – ©L. Laigo – LBST

Pendant le festival, l’accès aux villages et à la plupart des activités est gratuit pour tous. Néanmoins, certaines animations sont uniquement accessibles avec le Sloop, pass valable pendant 3 jours vous permettant de bénéficier de tarifs privilégiés.

C’est l’événement qui manquait pour fêter le lien incassable entre Lorient, son territoire, ses gens et la mer !

Vue aérienne du port de la Presqu'île de Gâvres sur la petite mer.
Vue aérienne du port de la Presqu’île de Gâvres sur la petite mer – ©Thibault Poriel – LBST
  • partager l'article :

Dans la même catégorie

Pique-nique sur les bords du Blavet à Lorient Bretagne Sud (Morbihan)
Se régaler

Un brunch réussi à Lorient Bretagne Sud !

Toutes les bonnes adresses pour les amateurs de brunch le dimanche à Lorient Bretagne Sud en Morbihan ! Produits frais, locaux, concepts originaux et autres surprises vous attendent.