Le gâteau breton à Lorient Bretagne Sud

Traou mad* !

A Lorient, il n’y a pas que les chapeaux qui sont ronds, il y a aussi le gâteau breton !

La pâtisserie naît officiellement en 1867, lorsque Louis Crucer de Port-Louis, le présente à l’Exposition Universelle de Paris. Le «gâteau lorientais» devient rapidement «breton» car, depuis longtemps, chaque famille bretonne a sa recette. D’ailleurs, la serial empoisonneuse Hélène Jegado en faisait déjà une arme au début du XIXe siècle… Pour autant, côté ingrédient, point d’arsenic ! Le gâteau traditionnel en compte uniquement quatre : farine, beurre (salé evel just **), œufs, sucre. Mais à chacun la liberté de le parfumer, d’y mettre de la crème de pruneaux, du caramel au beurre salé ou même un bouchon de rhum…

On le trouve dans toutes les bonnes pâtisseries de Lorient Bretagne Sud, et pour les audacieux, testez la version au sarrasin de Keryoun (Prix Epicures Or 2019 à Paris) ! Sachez que le gâteau breton a son concours mondial chaque année depuis 2013, à l’initiative de la Confrérie éponyme, qui a bien l’intention de le faire connaître dans le monde entier.

*des bonnes choses
**bien sûr

Le gâteau breton, complément essentiel du thé pour un gouter réussi
Gâteaux bretons au marché de Guidel
© Emmanuel Lemée - Gâteaux bretons au marché de Guidel

Le saviez-vous ?​

Le gâteau breton est un gâteau de voyage. D’ailleurs, il est meilleur un peu rassis. Il peut se conserver plusieurs semaines (il était facilement embarqué sur les bateaux de pêche lors de longues marées). On dit que les meilleurs gâteaux bretons se gardent un an !

La recette du gâteau breton

Ingrédients :

250g de farine

250g de beurre demi-sel

250g de sucre cristal

6 jaunes d’oeufs

Parfum au choix : fleur d’oranger, rhum, bergamote…

Gâteau breton entier
© Catherine Le Bail - Gâteau breton entier
Zoom sur une part moelleuse de gâteau breton
© Catherine Le Bail - Zoom sur une part moelleuse de gâteau breton

Préparation :

Sur une table de cuisine, mélanger la farine et le sucre. Intégrer le beurre par petits morceaux en l’incorporant dans la farine avec le bout des doigts.

Creuser une fontaine au centre de la masse pâteuse et y mettre les jaunes d’oeufs. Pétrir alors la pâte à la main et en faire une boule.

Aplatir et amener aux dimensions d’un moule de 24 cm. Placer la galette dans le moule, rectifier au besoin la surface. Dorer au jaune d’oeuf et dessiner à la fourchette des grandes raies.

Cuisson :

Mettre au four et laisser cuire 50 mn d’abord à four modéré puis en diminuant le feu en fin de cuisson.

Laisser refroidir avant de démouler.

Le concours mondial du gâteau breton

Ce concours annuel, ayant lieu habituellement à l’automne, est ouvert au public amateur (ménagers et ménagères, passionnés de cuisine, pâtissiers du dimanche…). Il est organisé par la Confrérie du gâteau breton «Le Lorientais» et Emglev bro an Oriant.

Les participants peuvent concourir avec toute recette à leur convenance soit en n’utilisant que les seuls ingrédients de base de la recette traditionnelle (beurre, farine, œufs et sucre), soit avec une recette nature (de famille, de transmission, etc.) ou aromatisée ou parfumée (rhum, bergamote, fleur d’oranger, etc.), sans y introduire d’autres éléments solides (compotes, gelées, confitures, raisins, pruneaux, etc.).

Part de gâteau breton au chocolat au marché de Guidel
© Emmanuel Lemée - Part de gâteau breton au chocolat au marché de Guidel

Où acheter du gâteau breton ?

Tous les marchés de Lorient Bretagne Sud : Découvrir les marchés et halles de Lorient Bretagne Sud

Biscuiteries, pâtisseries et boulangeries :  commerces

 

  • partager