Les ormeaux Île de Groix - Lorient Bretagne Sud

L’ormeau, c’est quoi ?

Lors de votre séjour à Lorient Bretagne Sud, vous rencontrerez certainement ce gastéropode !

L’ormeau vit accroché aux rochers, dans des zones peu profondes où le courant et les vagues oxygènent suffisamment l’eau. Il se nourrit d’algues, de morceaux de laminaires et de particules végétales en suspension dans l’eau.

La coquille présente une succession d’orifices alignés au-dessus de la cavité renfermant les branchies : ce sont des pores respiratoires. Dans la nature, elle se couvre rapidement d’algues et divers organismes marins, ce qui permet à l’animal de se camoufler sur le substrat.

Il existe de nombreuses espèces d’ormeaux mais on n’en trouve qu’une sorte en Europe : Haliotis tuberculata.

L’ormeau est un mets raffiné très recherché par les gourmets, en Bretagne ou en Asie. Il est d’ailleurs appelé “le caviar de la mer”.

Culture de l'ormeau sur l'Ile de Groix

L'ormeau de Groix

Pour pêcher Haliotis tuberculata, il faut respecter une réglementation très stricte : la quantité maximale de prise en période autorisée (1er septembre au 1er mai) est de 12 unités de 9 cm par jour, la pêche se pratique uniquement de jour, à la main ou à l’aide d’un croc dit à crabe et uniquement les jours de marée d’un coefficient égal ou supérieur à 100, la pêche sous-marine est strictement interdite, les pieds du pêcheur doivent toujours rester en contact avec le sol.

Si vous ne faites pas partie de ces pêcheurs courageux, mais que vous souhaitez vous repaître de la chair délicate des ormeaux, rendez-vous sur l’élevage d’Erwann Tonnerre à Groix. Deuxième producteur d’ormeaux en Bretagne, il gère un élevage où il nourrit ses ormeaux avec des algues fraîches et avec un aliment biologique garanti sans OGM.

© Groix Haliotis - Bac d'ormeaux fraichement péchés
© Groix Haliotis - Bac d'ormeaux fraichement péchés
Gros plan sur un ormeau
© Groix Haliotis - Gros plan sur un ormeau
© Groix Haliotis - Gros plan sur un ormeau et sa coquille

Plus d’informations et recettes sur : https://groixhaliotis.com

Tapez fort et dégustez !

Pour préparer l’ormeau, il faut le décoquiller en passant un couteau entre la chair et la coquille de nacre. Vous pouvez le garder 2-3 jours au réfrigérateur avant de les préparer.

Enlevez la tête, les boyaux et grattez la partie noire.

Ensuite, il faut taper, taper, taper la chair de l’ormeau au maillet sur une planche en bois pour bien l’attendrir. Plus les ormeaux seront tapés et plus ils seront tendres : alors, même si la chair commence à se diviser, poursuivez !

Ensuite, une poêle, une noix de beurre fondue, 2-3 minutes de cuisson et le tour est joué : régalez-vous du goût unique et inimitable de l’ormeau.

Le savez-vous ?

Voici les valeurs nutritionnelles de l’ormeau (100g) :

  • Calories : 105 kcal
  • Protéines : 17,1 g
  • Lipides : 1 g
  • Glucides : 6 g
©HALIOTIS - Assiette d'ormeaux cuisinés.

Comment pêcher l’ormeau ?

Présentation d'ormeaux avec leurs algues
© Groix Haliotis - Présentation d'ormeaux avec leurs algues

Quand pêcher l'ormeau ?

La pêche de l’ormeau est officiellement autorisée du 1er janvier au 14 juin et du 1er septembre au 31 décembre. Elle a lieu surtout durant les grandes marées. Tout au long cette période, vous ne pouvez en prendre que 20 par jour et par personne. Attention, les contrôles sont fréquents !

© Groix Haliotis - Bac d'ormeaux et leurs algues
© Groix Haliotis - Bac d'ormeaux et leurs algues

Quelles techniques pour pêcher l'ormeau ?

L’ormeau est un coquillage assez difficile à repérer à marée basse, il se pêche uniquement à pied. La pêche sous-marine est absolument interdite. La taille minimale pour garder un ormeau est de 9 cm. Pensez à vous munir d’un double-décimètre en allant à sa pêche !

  • partager