Tourisme et vacances à Hennebont

Une escale à Hennebont
la médiévale s’impose

Située sur le Blavet qui termine son parcours dans les eaux salées de la rade de Lorient, Hennebont bénéficie de l’influence des marées. La ville marque la limite entre la partie maritime et la partie fluviale du Blavet.
Cité d’Art de Bretagne, Hennebont s’impose d’emblée avec ses deux majestueuses tours de la porte Broërec’h et sa basilique Notre-Dame-de-Paradis, du XVIe siècle. Le centre-ville historique accueille le jeudi matin le plus grand marché de Bretagne.
Escapade insolite ? On peut même prendre le bateau au départ de Larmor-Plage ou de Port-Louis pour une croisière sur le Blavet avec escale au marché d’Hennebont (en général 4 dates durant l’été, selon les marées), sur réservation auprès de l’Office de Tourisme. Le charme de la commune réside aussi dans les belles demeures du XVIe et XVIIIe siècle de la Ville Close. Le chemin de halage et le Haras national d’Hennebont sont très fréquentés par les amoureux de la nature et des chevaux. Durant l’été, des départs de croisières à la journée avec escale à l’île de Groix sont organisées les dimanches au départ   d’Hennebont (Tour de l’île de Groix et escale durant 5 heures, en fonction des marées) à réserver absolument auprès de l’Office de Tourisme.

Les vieilles maisons d'Hennebont

De « Hen-Pont » (vieux pont) pour les Celtisants .

Un peu d'histoire

Les fêtes médiévales d'HENNEBONT
Le vieux pont d'Hennebont
©sbourcier - Le vieux pont d'Hennebont

Au 13e siècle le duc de Bretagne Jean Le Roux démantèle la motte féodale des seigneurs d’Hennebont, établie au-dessus de Saint-Caradec, et entreprend la construction des fortifications sur la rive gauche du Blavet, la Ville Close.

C’est au 16e siècle, période de prospérité, que la basilique Notre-Dame-de-Paradis est construite.

Jusqu’au 17e et 18e siècle,  la région vit essentiellement du commerce maritime et agricole. Progressivement, la prépondérance administrative et judiciaire d’Hennebont décline au profit de Lorient où s’installe la Compagnie des Indes. Actif dès le Moyen-Âge mais doté de quais au 18e siècle, le port connaîtra un intense trafic entre le grand large et l’intérieur des terres.

Le 19 e siècle est une période de fort développement économique et urbain. En 1857, les haras nationaux s’installent. Avec la création des Forges industrielles sur la commune d‘Inzinzac-Lochrist,  Hennebont voit l’arrivée d’une importante population ouvrière. Certains des directeurs des Forges deviendront maires d’Hennebont.

Le 7 août 1944, une grande partie de la ville est détruite par les bombardements allemands. Ces derniers, enfermés dans la Poche de Lorient, tirent à l’aveuglette . Il en résultera la destruction des   ¾ du centre-ville. 

Dans les années 1960, les forges d’Hennebont ferment leurs portes dans un climat de lutte ouvrière.

 

A Voir à Hennebont

Le haras national d'Hennebont

Connu pour ses chevaux de trait bretons, le Haras National d’Hennebont est le seul en France à posséder un espace muséographique de cette importance. Tous les métiers artisanaux (maréchal ferrant, sellier, forgeron …) liés aux chevaux y sont représentés.

Façade du Haras à Hennebont ©T.DEREGNIEAUX
Façade du Haras à Hennebont ©T.DEREGNIEAUX
Les Tours Broerech sur les remparts d'Hennebont
© Simon BOURCIER - Morbihan Tourisme - Les Tours Broerech sur les remparts d'Hennebont.

LES TOURS BROËREC'H​

Musée d’art et de tradition de la Basse-Bretagne abritent, dans leurs 10 salles, un musée d’art et de traditions retraçant l’histoire d’Hennebont, l’activité du port et présentant le mobilier et les costumes bretons, des faïences, de nombreuses maquettes et gravures.

Les remparts

Fortifications du 15e siècle. Derrière les remparts, la ville close abrite quelques maisons remarquables : la maison d’angle dite du Sénéchal, du 16e siècle, et des hôtels particuliers fin 16e siècle, l’hôtel de Perrien du 17e siècle, l’ancien hôtel Mallat du 18e siècle.

jardins fleuris devant les remparts de la ville d'Hennebont
© Simon BOURCIER - Morbihan Tourisme - Jardins fleuris devant les remparts de la ville d'Hennebont.
Parc de Kerbihan Hennebont
© Ville d'Hennebont, Parc de Kerbihan, Hennebont

​Le parc botanique de Kerbihan

Parc de 10 hectares, il réunit des essences végétales provenant des 5 continents.

La Basilique Notre-Dame du Paradis

Construite à partir de 1513 à l’initiative du maréchal Ferrant d’Hennebont François Michart,  La basilique Notre-Dame du Paradis se distingue par son style gothique flamboyant. Les vitraux de Max Ingrand (1955-1965) retracent quelques grandes pages de l’histoire d’Hennebont. Et aussi…

© Simon BOURCIER -Morbihan Tourisme- La Basilique Notre-Dame-Du-Paradis d'Hennebont
La rivière Blavet, Inzinzac Lochrist
©Emmanuel LEMEE, La rivière Blavet, Inzinzac Lochrist

L’écomusée industriel d’Inzinzac-Lochrist : musée des métallurgistes des forges d’Hennebont

Le marché d’Hennebont

Chaque jeudi matin, c’est l’un des plus grands marchés de Bretagne.

le grand marché à Hennebont tous les jeudis
© Cath Le Bail - le grand marché à Hennebont tous les jeudis

Vivre à Hennebont

Combats-Medieval-Remparts-Hennebont-Bretagne

Les Fêtes médiévales d'Hennebont

Elles font revivre la cité à l’heure médiévale tous les 2 ans (prochaine édition fin juillet 2020) : animations équestres, combats de chevalerie, défilés costumés, troupes de danseurs, de musiciens… venez costumés et participez à la fête !

Spectacles équestres Hennebont
© Herri Baron - Sellor -Spectacle équestre, Hennebont

Spectacles équestres au Haras

Vivez un spectacle équestre un après-midi en famille ou un soir puis profitez d’une visite ludique du Haras avec les guides animateurs et aussi avec les artistes équestres pour tout connaître de leur passion.

Balade sur le chemin de halage, Hennebont

et aussi ...

La grande foire aux plantes chaque 1er mai
Le Marché de Noël au Haras
Grand concours national hippique, tous les ans au mois de juillet au haras national d’Hennebont.
Festival de marionnettes, organisé par Bouffou Théâtre au mois d’avril
Nombreux Fest noz et fest deiz où l’on chante, joue et pratique la danse bretonne

  • partager