Belle-Ile, Houat et Hoëdic : 3 îles, 3 ambiances

Belle-Ile vous permettra d’apprécier autant la nature que l’ambiance conviviale qui y règne, en particulier l’été. Hoëdic est une île habitée, mais déjà plus nature et sans voitures. Tout comme Houat, qui séduit les plus contemplatifs, les randonneurs, et ceux qui veulent jouer au Robinson. Un point commun à ces trois îles : de sublimes plages !

Belle-Île, la plus grande

Belle-Ile est la plus grande des îles du Ponant. On l’aime pour son Grand phare de Goulphar, pour sa nature, pour sa citadelle Vauban, pour l’ambiance aux ports du Palais et de Sauzon, pour la Pointe des Poulains et ses falaises face à la mer…
Si vous n’avez pas envie d’y marcher tout le temps, vous pouvez y louer un vélo ; cela vous permettra d’être mobile partout sur l’île, sans pour autant avoir à louer une voiture. On peut facilement passer ses vacances à Belle-Ile, le temps d’une ou deux semaines, car on y trouve autant le côté balnéaire (plages, bars et restaurants, vie culturelle, thalassothérapie), que l’aspect nature et balades.

Hoëdic, entre la grande île et la petite île sauvage

A Hœdic, vous n’êtes pas seul au monde. Vous pouvez y marcher, aller à la plage, profiter des restaurants et hébergements de l’île. Un bon entre-deux appréciable, pour ceux qui aiment les îles pas trop peuplées en été, et savourent l’absence de voitures.

Houat, la plus sauvage

Si vous venez à la journée sur l’île d’Houat, c’est pour y marcher le long de ses sentiers, naviguer, pêcher, admirer les maisons blanches aux volets bleus du village, y boire un verre… Si vous souhaitez y dormir, ce sera le plus souvent en mode camping ou sur un bateau. Il faut avoir un peu l’esprit Robinson pour séjourner à Houat, même si l’île est fréquentée en été.

Mais il est justement là, le charme de Houat !

  • partager: