Lorient Bretagne Sud : terre de cinéma

Les paysages à couper le souffle de Lorient Bretagne Sud font le bonheur des résidents, des visiteurs, mais également des réalisateurs. Bon nombre de films ont été tournés (et le sont encore aujourd’hui) dans le pays de Lorient, mettant en exergue la beauté du territoire. Partez à la découverte de ces lieux de tournage à côté de chez vous.

La rive-gauche, un acteur du 7e art

Port-Louis, bien connue pour sa citadelle, fait le bonheur des réalisateurs pour ses paysages et son architecture singuliers. C’est lors du tournage du téléfilm Entre deux eaux, en 2021, que la ville s’est illustrée grâce à un cadre… atypique. En effet, c’est au cimetière marin de la ville que le tournage a pris place. Un lieu correspondant aux attentes de la réalisatrice, et soulignant la beauté d’endroits moins attrayants au premier abord. Mais ce n’est pas la première fois que le cimetière de Kerzo a un rôle au cinéma. En 2014, Laurent Tuel et son équipe se sont imprégnés du lieu pour le tournage du film Le combat ordinaire. Plus récemment, la ville a également accueilli le tournage de la série Léthé-21, diffusée prochainement sur OCS. Cette fois-ci, c’est la citadelle qui a été mise sur le devant de la scène.

Mais la série Léthé-21 ne trouve pas ses spots de tournages seulement à Port-Louis. La ville de Locmiquélic à elle aussi rejoint l’exercice. L’équipe de tournage a été accueillie au village de Kervern, un village aux maisons anciennes et au charme inéluctable.

À Plouhinec, deux tournages récents ont profité des grandes plages de sable fin et de l’incontournable cimetière de bateaux pour mettre en avant ces cadres idylliques et singuliers. Ces deux films ne sont autres que Otez-moi d’un doute (2017), avec François Damiens, et La part du soupçon (2019), dans lequel nous pouvons retrouver Kad Merad.

Lorient, la ville aux 5 ports…

Du côté de Lorient, ce sont les ports qui attisent l’œil artistique des réalisateurs. En 2018, Marie Le Floc’h a opté pour le charme du port de Keroman pour le tournage de son court-métrage : Je serai parmi les amandiers. Nommé dans la catégorie Meilleur film de court-métrage de la 46e cérémonie des César, Je serai parmi les amandiers a permis à Lorient de se faire une place dans le monde du cinéma.

Au large de la ville aux 5 ports, c’est le film En solitaire qui s’est approprié les côtes morbihannaises en 2012. Au-delà de ses aspects historiques et de son fameux port de pêche, Lorient est devenue un pôle mondial concernant la course au large. Figaros, Ultims, Imoca… tous ces bateaux de course cohabitent sur les quais de Lorient La Base. Il semblait évident pour Christophe Offenstein de s’immerger dans ce port pour la réalisation de son film. C’est sous les conseils avisés de Jean Le Cam, Armel Le Cléac’h ou encore Yann Riou que François Cluzet s’est immiscé dans la peau d’un véritable skipper du Vendée Globe. 

… mais pas seulement : terrain militaire et centre-ville

Lorient ne séduit pas uniquement par ses ports : elle regorge d’adresses intéressantes pour le cinéma. En 2018, le film Volontaire, réalisé par Hélène Fillières, s’est emparé de la base des fusiliers marins et commandos de Lorient. Faisant office de base d’entraînement pour ces derniers, le choix de ce lieu pourtant atypique s’est avéré être très judicieux. Dans le film retraçant l’histoire d’une femme souhaitant s’engager dans l’armée, et se battant pour obtenir le béret vert des commandos marines, Lorient s’affirme comme étant la perle rare des décors cinématographiques.

Retour 12 ans en arrière, lorsqu’en 2010, Lorient et ses habitants ont été mobilisés pour le tournage du film 17 filles. Avec un casting exclusivement Lorientais, la ville se dévoile sous un regard nouveau, celui de lycéennes rêvant de nouveaux horizons. Des lieux lorientais connus de tous se retrouvent à l’image, tels que le Grand Théâtre, la place Aristide Briand ou encore le Bois du Château. Ces lieux ont été diffusés au Festival de Cannes 2011, et depuis peu sur petit écran, via la plateforme Netflix.

La côte ouest et ses plages bucoliques

La côte ouest de Lorient Bretagne Sud séduit avec ses plages à perte de vue. En 2014, le long métrage West Coast s’installe sur le territoire, pour raconter la vie d’une journée de 4 adolescents. Ploemeur et Guidel se retrouvent sous la lumière des projecteurs pour cette comédie décalée.

En 2008, c’est la plage des Kaolins qui avait fait parler d’elle. L’équipe de la série culte Kaamelott s’est rendue sur ce lieu bien connu des lorientais pour deux jours de tournage. La plage a servi pour quelques scènes du Livre VI de la série. Photos interdites, arrivée dans la discrétion la plus totale : le tournage a été une énorme surprise pour les habitants du pays de Lorient.

La plage des Kaolins à Plœmeur.
© Thomas DEREGNIEAUX. La plage des Kaolins à Plœmeur.

Groix, une atmosphère à part entière

Vue de l'Ile de Groix sur la mer et le continent
© Xavier DUBOIS. Vue de l’Ile de Groix sur la mer et le continent.

L’île aux grenats ne faillit pas à la tâche de faire tomber les réalisateurs sous son charme. En 2019, Marie Castille Mention-Schaar s’y est rendue dans le cadre du tournage de A good man. Sélectionné au festival de Cannes 2020, la réalisation s’est déroulée sur un mois et demi. Le film, inspiré d’une histoire vraie, met en exergue les paysages à couper le souffle de l’île bretonne.

Quelques années auparavant, en 2015, Marie et les naufragés a pris possession de l’île. Groix à fait l’objet de convoitise du réalisateur Sébastien Betbeder. C’est à Kerlivio que le tournage a débuté, au pied de la maison qui borde la falaise. Mais au-delà de simple décor, Groix a séduit par son atmosphère, sa lumière naturelle et le sentiment d’isolement qui s’en dégage.

Phare de la Pointe des chats, à l'île de Groix.
Phare de la Pointe des chats, à l’île de Groix – © Xavier DUBOIS – LBST

Quistinic, l’inattendue

Si le Morbihan attire les réalisateurs en partie grâce à ses plages paradisiaques, Quistinic n’est pas laissé sur le banc de touche. Le village morbihannais a attisé à plusieurs reprises la curiosité des contributeurs du septième art. En 2013, c’est Emmanuelle Bercot qui s’est approprié les lieux pour le tournage de son film Elle s’en va. Le centre-bourg, et le café Le Ruyet, célèbre auprès des Quistinicois, ont été mis à l’honneur.

En 1997, le fameux village de Poul Fetan a été la star du grand écran. C’est pour la réalisation du film Marion du Faouët qu’une équipe de tournage s’est installée dans ce petit village historique. Quelques 500 figurants originaires de la région ont participé au tournage de ce biopic nous ramenant au XVIIIe siècle. 

village de poul fetan quistinic
Village de Poul Fetan à Quistinic (Morbihan) – ©LBST – LBST
  • partager l'article :

Dans la même catégorie

Concert Festival Interceltique de Lorient
Culture

Fêter la musique à Lorient Bretagne Sud

La fête de la musique prend place à Lorient Bretagne Sud en Morbihan. Assistez à de nombreux concerts de jazz, rock, rap, musique classique et traditionnelle.

Festival Les Electros de Quiberon à la grande plage de Port-Louis
Lorient Bretagne Sud à vivre

Les festivals incontournables à Lorient Bretagne Sud

À Lorient Bretagne Sud en Morbihan, les festivals sont nombreux en été. Découvrez les concerts rap, rock, reggae et électro ayant lieu à Port-Louis, Lorient, Lanester ou Riantec.